Monoxyde de carbone : un danger pour l'air de votre maison

danger du gaz

Le monoxyde de carbone est un gaz très dangereux qui intoxique chaque année de nombreuses personnes. Heureusement, il y a des choses à connaître qui permettent d'éviter le pire, car on peut aussi en mourir.

Qu'est-ce que le monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone est un gaz. Bien que "naturel", il est toxique et peut conduire à un empoisonnement très grâve puisqu'il y a une centaine de mort chaque année.

En France, on estime qu'il y a environ 1 000 familles qui sont touchées par le monoxyde de carbonne chaque année. Cela peut donc vous arriver à vous aussi.

Ce gaz provient surtout de problèmes de fonctionnement d'appareils qui se trouvent dans votre maison.

Qu'est-ce qui produit le monoxyde de carbone ?

Les appareils concernés sont ceux qui fonctionnent avec du gaz, du bois, de l'escence, du fioul, de l'éthanol ou du charbon. Plus généralement, tout appareil qui brûle quelque chose peut générer du monoxyde de carbone.

Voici les appareils qui peuvent produire du monoxyde de carbone :

  • chauffe-eau
  • chaudière
  • pôele
  • cuisinière
  • cheminée avec ou sans insert
  • cheminée avec éthanol
  • convecteur et radiateur a essence, fioul ou alcool
  • appareils de chauffage d'appoint
  • groupes électrogènes
  • panneaux radiants à gaz
  • pompes thermiques
  • engins à moteurs thermiques (voitures particulièrement)
  • barbecues

Quels dangers avec le monoxyde de carbone ?

Dans la très grande majorité des cas, ce sont les particuliers qui sont exposés, chez eux. Mais, il arrive que le problème se pose dans certaines entreprises et usines.

Le problème est que le monoxyde de carbone est particulièrement difficile à déceler. La raison est simple : il n'a pas d'odeur. C'est pour cela qu'on ne se rend pas forcément compte qu'il y a intoxication (au début).

Une fois qu'on respire le monoxyde de carbone, il vient se subsituer à l'oxygène dans le sang. Le sang ne pourra plus transporter l'oxygène dans votre corps.

Vous allez avoir la nausée, vous serez très fatigué, vous aurez aussi mal à la tête et vous pouvez faire un malaise. Dans certains cas, il y a même une paralysie musculaire.

Si on respire à nouveau de l'oxygène, tout peut rentrer dans l'ordre. Mais, le problème avec le monoxyde de carbone c'est qu'il agit très très rapidement. On donc pas toujours le temps d'agir et on peut tomber dans le coma en seulement quelques minutes.

C'est la raison pour laquelle des gens meurent en respirant du monoxyde de carbone.

Pour les gens qui arrivent à survivre, il peut y avoir des complications avec des sequelles qu'on aura toute notre vie.

Quels moyens de préventions ?

Pour éviter une intoxication, il n'y a pas de secret : vous devez avoir des appareils parfaitement réglés et en bon état de fonctionnement.

Chaque année, et avant l'hiver de préférence, vous devez demander à un professionnel de vérifier votre système de chauffage, votre chauffe-eau, votre cheminée (ou votre insert), etc.

Pensez aussi à faire venir quelqu'un qui entretiendra votre conduit de cheminée via un ramonage

Pensez aussi à ventiler régulièrement votre logement (appartement ou maison) même en hiver. Faites circuler l'air au minimum 10 minutes par jour en arrêtant les chauffages et radiateurs pour renouveller l'air à l'intérieur des pièces.

Surtout, ne bouchez jamais les aérations sur les murs ou les fenêtres même si elles amènent un peu de froid en hiver. Ces bouches apporte de l'air et son nécessaire à la ventilation de votre logement - et à votre santé.

L'installation d'appareils du type groupe électrogène doit toujours se faire dans un lieu pourvu d'une bonne ventilation avec une aération : on doit donc les placer à l'extérieur des habitations et bâtiments.

Le cas de chauffages d'appoint

Si vous avez des chauffages d'appoint, comme des petits radiateurs sur roulette, pensez que ceux-ci ne sont pas conçus pour fonctionner 24 heures sur 24. En effet, à trop fonctionner, ils risquent la surchauffe et le dégagement de monoxyde de carbone.

Respectez aussi les consignes d'utilisation de ce type d'appareils et lisez bien la notice. Il peut y avoir des informations concernant l'entretient d'un chauffage d'appoint ou en matière d'aération de la pièce dans lequel le chauffage se trouve.

Aussi, n'utilisez pas un appareil autre qu'un chauffage pour créer de la chaleur : four, cuisinière, barbecue, etc.

Le détecteur de monoxyde de carbone

Le détecteur de monoxyde de carbone est un moyen de connaître si votre maison ou votre appartement à un problème de ventilation.

Mais, le problème c'est qu'il ne suffit pas. En effet, quand l'appareil sonne pour vous alerter de la présence du monoxyde de carbonne, il peut déjà être trop tard et l'intoxication peut avoir eu lieu.

Rien ne peut donc remplacer la bonne ventilation du logement et l'entretien professionnel des appareils à combustion.

Que faire lors d'un intoxication au monoxyde de carbone ?

Si vous ressentez les symptômes d'une intoxication au monoxyde de carbone (mal de tête, nausée, vomissement, etc), voici ce que vous devez faire :

  • STOPPEZ TOUT CE QUE VOUS FAITES
  • OUVREZ toutes les portes et fenêtres du lieu où vous vous trouvez
  • QUITTEZ les lieux
  • APPELEZ les secours : 112 (urgences), 18 (pompiers) ou 15 (samu)

Enfin, une fois que l'alerte est terminée, demandez à un professionel de venir vérifier vos installations et attendez l'avis des pompiers avant de revenir à votre domicile.

En savoir plus

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ces pages Internet :